Comment réussir ses gratins avec Délices d’Annie

Les gratins, petits et grands en raffolent que ce soit salés ou sucrés. Ils sont à la fois faciles à faire, délicieux et économiques. Ils sont parfois concoctés dans le but d’éviter de gaspiller les restes d’aliments comme les poissons, la viande ou encore les légumes et les fruits. Aujourd’hui, vous allez apprendre à réussir vos gratins avec Délices d’Annie.

Les différents types de gratins réalisables

Pour les gratins salés, vous avez l’embarras du choix comme les gratins à la viande, au poisson ou même aux pâtes. Sachez également qu’il peut uniquement se composer de légumes. Ainsi, vous avez l’embarras du choix entre le gratin de chou-fleur à la béchamel, dauphinois, de patate douce au curry, de poireaux aux lardons… Concernant les gratins sucrés, les options sont tout autant élargies entre le gratin de rhubarbe et pomme à la rose, la recette aux pommes, le sabayon (de fraises ou de clémentines), etc.

Comment avoir un gratin moelleux ?

Le lait, le bouillon ou une crème donne la texture moelleuse du gratin. En revanche, certains ingrédients comme la courgette et la tomate lui donnent un effet mouillé, car ils dégorgent à la cuisson. Il est recommandé de les frire avec un peu d’huile ou de beurre à la poêle avant de les mettre au four. Le lait en poudre ou les légumes absorbants comme la carotte et l’aubergine pourront être ajoutés à la composition pour le rendre moelleux au four.

Comment le rendre croustillant ?

Un gratin se doit d’être croustillant en même temps. Pour le réussir, mettez-y autant de fromage qu’il faut. Plus le fromage est dur (parmesan, emmental, chèvre…), mieux c’est pour le croustillant. Peu importe si vous le découpez ou le râpez. Une pâte à crumble ou de la chapelure fera l’affaire également.

Trucs pour parfumer votre gratin

gratinVous pouvez frotter une gousse d’ail aux parois de votre ramequin pour tous les gratins salés, mais plus précisément pour le dauphinois. Tous les condiments à forte odeur pourront faire l’affaire comme le rhizome de gingembre ou encore l’échalote pour remplacer l’ail. Pour relever davantage son parfum, vous pouvez ajouter à la sauce des aromates/épices comme le curry, le paprika, le thym…

Pour une cuisson parfaite

Une cuisson parfaite de votre gratin passera par un four préchauffé pendant 5 minutes à 180 °C. Des aliments déjà cuits ne prendront que 30 min au four tandis que les aliments crus demanderont 1 h ou même 1 h 30 s’il s’agit d’un dauphinois. La taille du plat est un facteur de cuisson aussi, car plus il est grand, plus il faut attendre longtemps la cuisson au four. Recouvrez-le de papier aluminium s’il dore trop rapidement.

La sauce en guise de liant

La sauce ou le liant constitue un élément essentiel à votre gratin. Vos options sont nombreuses avec les œufs battus en omelette, le lait (vache, soja, riz, chèvre…), la béchamel et le bouillon. Le fromage blanc ou la crème fraîche light le rendra plus léger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *